Une demande de participation

Nous voyons qu’il y a une envie des citoyens de s’engager autrement et de participer à la construction de projets concrets dans leur quartier ou leur ville. Cette revendication démocratique est d’ailleurs très présente dans les mouvements actuels, des Gilets jaunes à la Marche pour le Climat.

Ce renforcement de la participation citoyenne ne doit pas être perçu comme un problème mais comme un levier pour inventer une partie des solutions en matière de transition écologique, de solidarité, d’aménagements urbains, de mobilité…

Villeneuve d’Ascq n’est pas insensible à cette question avec ses 7 Conseils de quartier, son Conseil des jeunes ou bien le rôle central de l’Office Municipal des Sports (OMS).

D’autres pistes pourront être explorées pour aller plus loin.

A Lille, par exemple, pour la 1ère édition du Budget participatif, près de 7 000 lillois ont réagi et commenté les 185 projets déposés sur la plateforme en ligne.

Les CivicTech offrent aussi des possibilités nouvelles pour renforcer le lien entre la ville et les citoyens.

En matière de participation, il n’y a de limite que l’imagination.

Victor BURETTE
Président du Groupe socialiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *