Tous les articles par Victor Burette

Europe : changer de politique pour sortir de la crise !

223007625_7La Commission européenne vient de publier des chiffres accablants. 26,2 millions de personnes sont au chômage. 23,6 % des jeunes européens ne trouvent pas d’emploi. Près d’un ménage à bas revenus sur quatre est en situation de détresse financière. Quant au PIB de l’Union européenne, il était en recul de 0,5% au quatrième trimestre 2012. C’est le décrochage le plus important enregistré depuis le début de l’année 2009.

Le contexte économique et social ébranle la construction européenne. Sur le plan politique, l’Europe est également en grande fragilité avec la montée des candidats populistes et des partis d’extrême droite.

Les conservateurs ont réussi un vrai tour de force : faire détester l’Europe aux Européens, la rendre impopulaire, responsable des politiques d’austérité qu’ils ont eux-mêmes choisi d’imposer.

Dans cette crise majeure se joue l’avenir de l’Europe.

Dès son élection, François Hollande a engagé un bras de fer pour réorienter la construction européenne dans un Conseil européen largement dominé par les chefs d’Etat conservateurs et souvent eurosceptiques.

parlement_europeen_hemicycleTout récemment, le Parlement européen a lui-aussi fait entendre une voix discordante en rejetant le budget européen calamiteux, négocié entre les dirigeants nationaux et dénué de toute ambition. C’est un bon point qui change la donne. Une nouvelle alternative politique, économique et sociale est peut-être en train d’éclore.

D’autres batailles seront nécessaires pour remettre la croissance et l’emploi au cœur de la construction européenne. C’est un combat de longue haleine pour les socialistes.

Soulagement pour nos Centres Sociaux villeneuvois

Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les Centres Sociaux de notre Ville et leurs centaines d’usagers. La CAF du Nord vient d’annoncer qu’elle faisait machine arrière. Elle ne coupera pas ses aides financières cette année. Les Centres Sociaux peuvent respirer à nouveau.

L’information est tombée la semaine dernière dans la presse. La CAF a finalement décidé de reporter le lancement de son dispositif « Loisirs Equitables Accessibles » qui allait de pair avec une baisse drastique de ses financements directs aux Centres Sociaux. La décision est suspendue. C’est une vraie bouffée d’oxygène.

Depuis fin 2012, nos quatre Centres villeneuvois  – tout comme l’ensemble des Centres Sociaux du nord-est de la métropole – étaient mobilisés contre la décision de la CAF du Nord prise sans aucune concertation. Ils avaient reçu, dans leur démarche, le soutien de nos élus du Groupe Socialiste à la Mairie et du Conseil général du Nord où une réunion avait été organisée.

Cette annonce de la CAF qui prévoit de mettre en place une concertation avec les partenaires associatifs est une première avancée significative.

A Villeneuve d’Ascq, les Centres Sociaux font partie intégrante de nos quartiers. Leurs projets font vivre au quotidien la citoyenneté et la solidarité entre les habitants. En période de crise, leur présence n’a jamais été aussi indispensable. Continuons de les défendre !

CS_HdeV_1062 centresocialcocteau CS_corneille_1060 CS_flers_sart_1061

Municipales : le PS villeneuvois officiellement prêt à discuter avec tous ses partenaires

voeuxCe samedi s’est déroulée la traditionnelle cérémonie des vœux de la section socialiste de Villeneuve d’Ascq. Une salle comble, une ambiance bonne enfant, le plaisir de se retrouver tous ensemble pour partage la feuille de route de l’année et bien entendu le verre de l’amitié…

L’occasion également de montrer notre volonté de rassemblement des forces de gauche et de progrès dans la perspective des échéances municipales de 2014. En tant que première force politique lors des dernières échéances électorales, c’est de la responsabilité du Parti socialiste de porter cette volonté d’un dialogue constructif. Un rassemblement qui doit se faire sur la base des projets et dans le respect de chacun.

Comme nous l’avions déjà annoncé, ce projet des socialistes pour la ville sera construit de manière participative au cours du premier semestre 2013 avec les citoyens, les associations et l’ensemble des forces vives sur le territoire. Nous aurons l’occasion de préciser prochainement les thèmes de ces réunions et leur calendrier.

Autres annonces lors de ces vœux, la mise en ligne d’une page Facebook du PS villeneuvois et la création prochaine d’un blog, fenêtre sur l’activité de la section, de ses élus et lieu d’échange avec les villeneuvois.

Enfin, ces vœux ont également été l’occasion de mettre à l’honneur Guy RENAUX, l’infatigable militant qui fêtera cette année sa cinquantième année d’adhérent au Parti socialiste. Une pensée également pour Bernard ENGRAND, premier Secrétaire de la section lors de la création de la ville nouvelle et qui a déjà dépassé ce demi-siècle d’adhésion depuis 3 ans.

 VDN 28012013 VOEUX SECTION PS VILLENEUVE D'ASCQ

Voeux de la section socialiste de Villeneuve d’Ascq

La section de Villeneuve d’Ascq a le plaisir de vous convier à la cérémonie des vœux pour la nouvelle année qui se tiendra en présence notamment d’Audrey Linkenheld, députée de la circonscription et des élus socialistes sur la ville.

Elle se déroulera ce samedi 26 janvier à 12h au Foyer du Petit Bosquet (Place de la Liberté – quartier de Flers Bourg).

Sympathisant et curieux vous êtes les bienvenus !

CARTE DE VOEUX DE VICTOR BURETTE - SECTION DE VILLENEUVE D'ASCQ

La lettre d’Audrey Linkenheld, votre députée sur la 2ème circonscription du Nord

Vous trouverez ci-dessous la Lettre d’Audrey Linkenheld, députée de la 2ème circonscription du Nord qui est en cours de distribution sur Villeneuve d’Ascq. Combat du Gouvernement pour l’emploi, refondation de l’école, loi sur le logement, transition écologique et accès du plus grand nombre aux soins sont d’actualité. Bonne lecture !

POUR LIRE LA LETTRE, CLIQUEZ SUR L’IMAGE

LETTRE AUDREY LINKENHELD DEPUTEE DU NORD JANV 2013 P1 LETTRE AUDREY LINKENHELD DEPUTEE DU NORD JANV 2013 P2

 

 

Sécurité, à Villeneuve comme ailleurs, un peu de constance

Dans un article posté sur son blog le 28 novembre et repris dans la presse ce jour, Florence Bariseau aborde une fois n’est pas coutume la question de l’insécurité et de la délinquance à Villeneuve d’Ascq.

Si nous partageons l’inquiétude de nombreux citoyens et d’élus concernant l’augmentation des actes de délinquance et de malveillance sur la ville, nous ne pouvons qu’être surpris de cette nouvelle interpellation de la part de l’UMP.

Dans cet article qui reprend quasiment mot pour mot un autre article paru sur le blog du groupe alternatives-va.fr en juin dernier, Florence Bariseau continue la surenchère en proposant désormais une qualification de la ville en zone de sécurité prioritaire (ZSP).

Nous regrettons que Madame Bariseau n’est pas fait autant de zèle ces cinq dernières années, alors que sous la houlette de Nicolas Sarkozy, les forces de police et de gendarmerie perdaient 4 488 postes.

Localement, cette restructuration se traduit  sur le secteur de Villeneuve d’Ascq – Mons par un passage de 122 fonctionnaires de police en 2000 à 68 aujourd’hui. Les villeneuvois ne peuvent qu’en constater les conséquences : moins de présence sur le terrain, fermeture régulière du poste de police de la Cousinerie, augmentation des temps d’intervention, octroi de certaines missions à la police municipales… Il y a même des symboles comme la perte du Commissaire il y a quelques mois, reflet d’une police qui a vu ses effectifs de Commissaires et d’Officiers baisser de 15,4% depuis 2007 (moins 2180 emplois).

Sur la sécurité, comme sur les autres sujets, il faut avoir de la constance pour être crédible.

A l’époque, nous réclamions déjà l’augmentation des effectifs du Commissariat de Villeneuve d’Ascq et le Parti socialiste interpellait Nicolas Sarkozy pour que l’Etat continue à assurer le droit à la sécurité auquel chaque citoyen a le droit.

Dès son installation, le Gouvernement Ayrault a donné des gages qui vont dans ce sens en présentant la justice et la sécurité comme ses priorités. Avec un renforcement des effectifs en 2013, le ministère de l’intérieur comptera ainsi 2300 effectifs supplémentaires par rapport à ce qui aurait été si la RGPP initiée par la droite avait continué à s’appliquer.

A l’échelle locale, les choses commencent également à bouger avec désormais un soutien renforcé du Commissariat de Lille, des patrouilles de CRS et des brigades spécialisées telles que la BAC ou les Stups.

Aujourd’hui comme hier, nous sommes sur la même ligne et resterons vigilants pour qu’à l’avenir, notre ville puisse retrouver les effectifs de police auxquels elle a le droit, sans surenchère médiatique, ni instrumentalisation des faits divers.