Archives pour la catégorie Vie locale

Rassemblement en hommage à Samuel Paty

Ce vendredi 16 octobre, un enseignant, Samuel Paty a été la victime du terrorisme islamiste parce qu’il a montré des caricatures de Mahomet à sa classe.

Nos pensées vont aux proches de la victime, notre gratitude à nos forces de l’ordre pleinement mobilisées sur le terrain.

Nous proposons aux villeuvois.e.s d’exprimer leur soutien à nos enseignant.e.s. L’école est le creuset de la République, le lieu où on l’on forme des citoyennes et des citoyens libres.

A l’occasion de l’hommage national qui lui sera rendu, la Ville de Villeneuve d’Ascq organise un rassemblement :

Mercredi 21 octobre à 18h
devant l’Hôtel de Ville de Villeneuve d’Ascq

Place Salvador Allende

Nous encourageons naturellement les Villeneuvois.e.s à y participer largement et à diffuser l’information.

Merci à chacun.e de venir avec votre masque, à maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres participant.e.s afin de respecter les recommandations sanitaires.

Covid-19, restons vigilants et solidaires !

Expression du groupe socialiste parue dans le magazine municipal La Tribune d’octobre 2020.

Les derniers chiffres montrent une accélération brutale de l’épidémie.

Nous savons aujourd’hui que nous devrons encore prendre notre mal en patience pendant plusieurs mois et nous adapter.

La situation s’impose à nous et nous devons y faire face individuellement et collectivement.

A chacun(e), il appartient d’abord de poursuivre les mesures barrières qui permettent de se protéger mais aussi de protéger les personnes les plus fragiles.

Au niveau de la ville, les services municipaux sont mobilisés à vos côtés et répondront présents, comme ils l’on fait pendant la période de confinement.

Je tiens ici à les saluer car ce sont eux qui ont permis de maintenir les centres d’accueil et de loisirs cet été, d’assurer une rentrée scolaire dans de bonnes conditions, de préserver la tranquillité publique ou bien d’entretenir nos espaces publics.

La situation demande une adaptation permanente et la recherche des bons équilibres pour protéger la santé, garantir la continuité des services publics et permettre à chacun de poursuivre une vie la plus normale possible. C’est ce que nous nous efforçons de faire.

Victor BURETTE
pour les élu.e.s du groupe socialiste

Rassemblés autour de la liste « Villeneuve en Tête » conduite par Gérard Caudron !

Depuis 2017, nous sommes face à un paysage politique éclaté, morcelé. Les politiques conduites par le Président de la République et le Gouvernement actuel contribuent à abimer notre pacte social et à diviser les Français. Nous le constatons bien avec la réforme du système de retraites et les mobilisations en cours.

Nous avons la conviction profonde que dans ce contexte national particulier, ce sont les territoires et en particulier les communes qui jouent le rôle de bouclier pour nos concitoyens. Ce sont les communes qui permettent d’agir au plus près du terrain pour apaiser la société, réduire les inégalités et faire vivre les solidarités.

De la même manière, nous avons la conviction que ce sont les territoires et les villes qui par leurs compétences et leur rôle d’animateur du territoire peuvent faire face à l’urgence écologique et relever le défi de la nécessaire transition écologique.

C’est pourquoi, il nous a semblé que notre responsabilité était de s’inscrire dans le rassemblement de la gauche. C’est ce qu’a souhaité faire Didier Manier dès sa désignation comme « Premier des socialistes » en octobre dernier.

En parallèle, les majorités de droite et En Marche au sein du Département du Nord et de la Région Hauts-de-France ont montré comment depuis 2015 elles pouvaient reléguer les solidarités et l’écologie au second plan. Nous ne pouvons pas nous permettre de prendre le risque d’engager Villeneuve d’Ascq sur cette voie.

Le cas roubaisien nous a d’ailleurs montré lors des élections municipales de 2014 combien les rivalités personnelles et la division du camp de la gauche pouvaient être mortifères. De ces situations politiques très concrètes, nous en tirons un certain nombre de leçons pour l’avenir.

Gérard Caudron étant candidat à sa succession, nous avons engagé un dialogue exigeant et constructif sur l’avenir de notre ville. Aujourd’hui, il nous apparaît le mieux à même de rassembler les forces de gauche, de l’écologie et du progrès.

C’est dans cet esprit que les militants villeneuvois ont désigné 7 candidats pour intégrer la liste Villeneuve en Tête conduite par Gérard Caudron : Didier Manier, Nathalie Fauquet, Victor Burette, Mariam Dedeken, Jean-Luc Bruyère, Leila Uyttebroeck et Fabrice Danon.

Enfin, le Parti socialiste est une composante de la majorité municipale depuis 2014 aux côtés de Rassemblement Citoyen. Nous partageons un bilan que nous jugeons très positif et qui a permis de consolider ce qui fait le modèle villeneuvois avec :

la préservation d’un tissu associatif très important qui touche à la culture, au sport, à la jeunesse et aux solidarités. Ce tissu associatif participe à la qualité de vie qui est reconnue par tous sur notre ville.

le maintien d’un haut niveau de service public et même son renforcement avec la Police municipale, la municipalisation du Musée du terroir ou du Mémorial d’Ascq ou bien encore la création d’un service et d’une Maison des ainés à Annappes.

un niveau d’investissement important qui a permis de conduire le renouvellement de la ville nouvelle avec plus de 100 millions d’euros au cours du mandat et au moins autant au cours des trois prochaines années.

la prise en compte très tôt de l’impératif écologique et de l’absolue nécessité de préserver notre patrimoine naturel.

enfin, le respect de l’engagement pris en 2014 devant les villeneuvois de ne pas augmenter la fiscalité locale.

La préservation de ce modèle villeneuvois est une construction de tous les instants et ne constitue pas un acquis définitif.

Pour autant, nous avons considéré très tôt que pour être crédible, ce rassemblement devait s’appuyer sur un projet ambitieux qui permette la consolidation du modèle villeneuvois mais également d’inventer l’action publique de demain.

C’est pourquoi, nous nous sommes engagés dès la fin de l’année 2018 sur le terrain des idées en impulsant l’initiative « Paroles Citoyennes » pour recueillir les témoignages et propositions de nombreux villeneuvois.

Ce travail exigeant et de longue haleine s’est appuyé sur de nombreuses rencontres, notre présence sur les réseaux sociaux ou bien encore la réalisation d’une vingtaine de capsules vidéos. C’est ce travail qui nous a permis d’apporter nos contributions pour la construction du projet 2020 – 2026 pour Villeneuve d’Ascq.

Cette Contribution rassemble 53 propositions détaillées et argumentées qui mettent l’accent sur l’accélération de la transition écologique, le renforcement de la participation citoyenne, une action confortée en matière de santé publique et environnementale, l’accompagnement des villeneuvois les plus fragiles et l’attractivité de notre territoire.

À Villeneuve-d’Ascq, le PS repart «naturellement» avec Gérard Caudron ! Retrouvez ici l’article paru dans La Voix du Nord le 21 janvier 2020

Des vœux chaleureux et optimistes pour 2020 !

Les traditionnels vœux de la section PS de Villeneuve d’Ascq ont encore réuni beaucoup de monde ce samedi 25 janvier.

Un temps d’échanges et de camaraderie qui réchauffe les cœurs et nous mobilise pour les échéances à venir !

Nous remercions Patrick Kanner, Audrey Linkenheld, Bernard Derosier, Marc Godefroy, les amis des sections de Lezennes, Mons-en-Baroeul, Forest-sur-Marque et Willems ainsi que nos amis et partenaires de Rassemblement Citoyen, Génération-s, et du Mouvement des Citoyens pour leur présence.

Intervention de Didier Manier, Conseiller départemental de Villeneuve d’Ascq
Intervention de Victor Burette, Secrétaire de la Section de Villeneuve d’Ascq
Intervention de Patrick Kanner, Sénateur du Nord

Nos Contributions au projet municipal 2020-2026 !

Dans le contexte politique troublé que nous constatons actuellement, avec une perte des repères chez nombre de nos concitoyens, nous avons considéré au niveau du Parti socialiste que nous avions une responsabilité pour œuvrer au rassembler du camp de la gauche et du progrès.

C’est pourquoi nous nous retrouvons aujourd’hui dans la dynamique collective de la liste Villeneuve en Tête conduite par Gérard Caudron.

Pour autant, nous avons considéré très tôt que pour être crédible, ce rassemblement devait s’appuyer sur un projet ambitieux qui permette la consolidation du modèle villeneuvois mais également d’inventer l’action publique de demain.

C’est pourquoi, nous nous sommes engagés dès la fin de l’année 2018 sur le terrain des idées en impulsant l’initiative « Paroles Citoyennes » pour recueillir les témoignages et propositions de nombreux villeneuvois.

Ce travail exigeant et de longue haleine s’est appuyé sur de nombreuses rencontres, notre présence sur les réseaux sociaux ou bien encore la réalisation d’une vingtaine de capsules vidéos. C’est ce travail qui nous a permis d’apporter nos contributions pour la construction du projet 2020 – 2026 pour Villeneuve d’Ascq.

Cette Contribution rassemble 54 propositions détaillées et argumentées qui mettent l’accent sur l’accélération de la transition écologique, le renforcement de la participation citoyenne, une action confortée en matière de santé publique et environnementale, l’accompagnement des villeneuvois les plus fragiles et l’attractivité de notre territoire.

Un Fête de la Rose très réussie !

La Fête de la Rose qui s’est déroulée dimanche 29 septembre a été une nouvelle fois une belle réussite ! Pour la 6ème édition, nous avons pu compter sur une centaine de participants au repas autour du son de l’accordéon !

La réussite de tels événements démontre l’importance de maintenir des cadres collectifs pour faire vivre le débat d’idées et entretenir des moments de convivialité.

A quelques mois des élections municipales, cette Fête de la Rose a été l’occasion d’officialiser la candidature de Didier Manier comme « Premier des socialistes ». Un vote militant se déroulera le jeudi 10 octobre pour valider cette candidature.

Ce temps convivial a également été l’occasion de mettre à l’honneur Bernard Engrand pour sa fidélité et son engagement de plus de 60 ans à nos côtés.

Nous tenons également à remercier de leur soutien et de leur présence Benjamin Saint-Huile (représentant Martine Filleul et la Fédération du Nord), Audrey Linkenheld, Bernard Derosier, Franck Gherbi et les secrétaires de section voisins Beverley Jolliet, Rizlène Hennach, Angélique Deffontaine et Luc Scalbert.

NB : de nombreuses photos ont été prises, elles sont publiées sur la page Facebook de notre Section que tu peux retrouver depuis le lien suivant https://www.facebook.com/pg/PartiSocialisteVilleneuvedascq

Ci-dessous, l’article paru dans La Voix du Nord, édition du lundi 30 septembre 2019

Appel à soutenir les maires dans leur combat contre les pesticides !

A Villeneuve d’Ascq, comme partout en France, le Parti socialiste salue l’engagement des maires qui ont pris la décision d’interdire l’usage des pesticides sur le territoire de leur commune.

A Langouët, Perray-en-Yvelines, Château-Thierry, Ruelle-sur-Touvre, Gennevilliers, Sceaux, Audincourt, Parempuyre, dans une vingtaine de communes déjà, des maires ont pris la décision d’interdire le glyphosate dans l’agriculture car, analyses à l’appui, ils ont pris la mesure des risques encourus pour la santé des habitants.

Au cœur d’une controverse scientifique sur la dangerosité de cette molécule, ils ont décidé tout simplement d’appliquer le principe de précaution pour protéger leur population.

Nous soutenons ces maires qui refusent la non assistance à population en danger, en défendant la santé des gens avant les profits des grandes industries de l’agro-business.

Nous soutenons ces maires qui veulent garantir notre sécurité alimentaire en refusant de pratiquer « en même temps » la culture des sols pour se nourrir et la pollution de ces mêmes sols au risque d’en mourir.

Nous soutenons ces maires qui concilient dans leur action au quotidien exigence sociale, précaution sanitaire et impératif écologique. Les mettre en cause au nom de la loi n’est pas être à la hauteur. Il est déjà arrivé dans l’Histoire que la loi ait besoin pour évoluer d’un aiguillon civique.

Voilà pourquoi nous appelons à amplifier ce mouvement qui n’est pas contre les agriculteurs, mais qui les invite à participer avec nous au combat pour une agriculture et une alimentation qui ne soient pas dominées par les intérêts financiers de quelques-uns mais par un souci d’agronomie, d’économie territoriale , d’emploi, de qualité et qui préservent et renforcent la santé de nos concitoyens et celle des générations futures.

SIGNER L’APPEL A SOUTENIR LES MAIRES

A Villeneuve d’Ascq et sur la Métropole Européenne de Lille…

Nous saluons l’interdiction du glyphosate par le Maire de Villeneuve d’Ascq, Gérard Caudron. C’est une mesure symbolique qui va dans le sens des propositions déjà formulées sur la plateforme « Paroles Citoyennes Villeneuve d’Ascq 2020 » pour encourager une agriculture urbaine plus qualitative et pour faire de Villeneuve d’Ascq un territoire zéro perturbateurs endocriniens !

La Métropole Européenne de Lille doit maintenant accélérer la mise en place de baux environnementaux et encourager les conversions au bio. Sur Villeneuve d’Ascqq, près de 250 hectares pourraient être concernés.

Cela représente également une opportunité pour accélérer la production de nourriture bio et locale afin d’alimenter les cantines des communes de la MEL. Pourquoi ne pas envisager également une exonération de cotisation foncière des entreprises agricoles concernées afin de les aider à se convertir au bio ?

Donnons-nous rendez-vous à la Fête de la Rose !

Nous vous donnons rendez-vous le dimanche 29 septembre à partir de 12h00 pour la traditionnelle Fête de la Rose de Villeneuve d’Ascq.

Avec la participation notamment de Patrick Kanner, sénateur du Nord et ancien Ministre, Martine Filleul, sénatrice du Nord et 1ère secrétaire fédérale, de Didier Manier, Conseiller départemental…

Renseignements et inscriptions par mail à ps.villeneuvedascq[@]gmail.com

Au plaisir de vous y retrouver !

Une école de la confiance ?

Expression du Groupe socialiste parue dans le magazine municipal La Tribune de juin 2019

Prenons le cas concret de nos écoles classées REP : Claude Bernard, Bossuet et Verhaeren. Les classes sont dédoublées en CP et CE1 mais en même temps un poste est supprimé au sein des écoles Verhaeren et Bossuet.

Résultat, les effectifs en CP et en CE1 sont réduits mais les effectifs des autres niveaux augmentent. Quel est le sens ?

En parallèle, le dispositif « plus de maitres que de classes » est supprimé alors qu’il permettait aux écoles de la souplesse, la capacité à construire des projets pédagogiques ambitieux et à accompagner certains élèves en difficulté.

Cerise sur le gâteau, notre ville connaitra à la prochaine rentrée 2 suppressions de classes dans des écoles qui déploient des dispositifs spécifiques. Pour Picasso c’est une ULIS et l’accueil d’une classe externalisée de l’IME Lelandais. Pour Chopin, il y aura le déploiement d’une unité innovante d’accueil des tout-petits présentant des troubles envahissants du comportement.

En parallèle, nos enseignants mobilisés pour défendre leur école sont victimes de courriers d’intimidation de la part de leur hiérarchie.

Vous avez dit confiance ?

Victor BURETTE
Président du Groupe socialiste

Après les élections européennes…

Contrairement aux pronostiques les Français n’ont pas boudé ces élections européennes. Avec 50,12% au niveau national, la participation connait une forte progression et dépasse tous les scrutins européens depuis 1994…

A Villeneuve d’Ascq, la dynamique est identique avec une participation de 50,48% en 2019 contre 41,78% en 2014.

Dans notre ville, cette participation accrue ne profite pas au Rassemblement national qui voit son résultat passer de 19,04% en 2014 à 14,62% en 2019. Ces résultats se traduisent également en valeur absolue avec 205 électeurs de moins. Loin de nous satisfaire, ces résultats doivent nous encourager à poursuivre sans relâche notre combat contre l’extrême droite.

Ces élections européennes font aussi la démonstration du renforcement de l’ancrage à droite de La République en Marche. Un média publiait ainsi « LREM, ou la revanche de l’UDF ». De fait, les enquêtes électorales montrent que l’OPA de LREM sur Les Républicains a fonctionné en réussissant à attirer dans ses filets 27% des électeurs de François Fillon au 1er tour de l’élection présidentielle. C’est colossal. Parallèlement, 25% des électeurs d’Emmanuel Macron au 1er tour de l’élection présidentielle se sont retournés lors de ces élections européennes vers les listes d’EELV et du PS-Place Publique (source Le Monde).

Ce phénomène se retrouve parfaitement à l’échelle de notre ville. En 2014, la liste UDI/MODEM recueillait 11,26% des suffrages et celle des Républicains 16,01%. Au total, le bloc de droite se situait à 27,27%. En 2019, Les Républicains s’effondrent à 5,26% au profit principalement de LREM qui atteint 24,71%. Au total, entre 2014 et 2019 ce socle demeure stable.

De son côté, le bloc de gauche demeure majoritaire à Villeneuve d’Ascq avec un cumulé de 41,34% en 2014 et de 41,27% en 2020.

Sans surprise, EELV réalise des résultats largement supérieurs à son score national à Villeneuve d’Ascq avec 18,93% en 2019 et 13,87% en 2014. La différence est de 4,89 points en 2014 (8,98% résultat national) et de 5,46 points en 2019 (13,47 résultat national).

Naturellement, de notre côté, nous aurions souhaité que la liste Envie d’Europe soutenue par le Parti socialiste et Place Publique puisse obtenir un meilleur résultat. Avec 6,74% à Villeneuve d’Ascq, nous réalisons un résultat légèrement supérieur qu’au niveau national avec 6,19%.

Faut-il s’en satisfaire ? Clairement non. Pour autant, je constate que dans un contexte d’éparpillement accru des listes de la gauche et de l’écologie, le score national de la liste Envie d’Europe est similaire à celui de Benoit Hamon au 1er tour de l’élection présidentielle malgré, à l’époque, le soutien d’EELV et l’absence de Génération-s.

Oui, les élections européennes confirment la reconfiguration du paysage politique français et dévoilent trois France.

A l’extrême droite, le RN consolide ses positions et continue de capitaliser sur la colère populaire. A droite, LREM opère le remplacement de LR. La gauche résiste bien mais son éparpillement empêche la construction d’une alternative. Quelles leçons en retenir ? Les résultats de La France Insoumise passés des 19,58% de Jean-Luc Mélenchon, il y a seulement deux ans, aux 6,31% des élections européennes rappellent l’importance de l’humilité en politique. Ils marquent à la fois l’échec de la stratégie populiste et les conséquences d’une forme d’isolement.

En France, comme à Villeneuve d’Ascq, le seul chemin qui doit prévaloir pour la gauche et l’écologie est celui du rassemblement. Il est le seul à permettre de construire des majorités qui portent haut les valeurs de solidarité, de justice sociale et l’impératif écologique.

Ce travail, la section PS de Villeneuve d’Ascq s’y est engagée depuis plusieurs mois. Comptez sur notre détermination pour le poursuivre dans la perspective des prochaines échéances locales.

Victor Burette
Secrétaire de Section