Archives pour la catégorie Vie locale

Défendons notre bureau de poste !

Expression du groupe socialiste parue dans le magazine municipal La Tribune de décembre 2020.

Informé d’une rumeur de fermeture du Bureau de Poste de Flers-Breucq, Didier Manier, Conseiller départemental, interpellait La Poste en août 2018 pour dire notre opposition et demander des éclairages sur l’implantation de La Poste sur la ville.

Une pétition citoyenne est lancée en septembre 2018 avec plusieurs centaines de signatures. Une motion est votée à l’unanimité du Conseil municipal le 18 septembre 2018. Le projet de fermeture avait alors été suspendu.

Depuis septembre, la mobilisation des habitants, des personnels, des organisations syndicales et de vos élus est repartie suite à l’annonce d’une fermeture définitive au 28 novembre 2020.

Une rencontre a eu lieu à l’Hôtel de Ville le 21 octobre. Un communiqué du Maire a rappelé notre opposition à la disparition de ce service public de proximité. Des rassemblements ont eu lieu sur place.

Première victoire pour l’heure avec la suspension par La Poste de la fermeture prévue le 28 novembre 2020.

Restons unis et mobilisés pour le maintien de ce bureau en signant la pétition sur le site internet de la Ville et à la Mairie de quartier.

Victor Burette, pour le groupe socialiste

Disparition de Richard Gradel

Nous avons appris avec beaucoup de tristesse la disparition de notre ami et camarade Richard Gradel ce mercredi 11 novembre 2020.

Richard était un militant de longue date, certains diront « historique », du Parti socialiste. Un homme de gauche, un humaniste engagé qui voulait contribuer à changer la vie par ses engagements multiples.

On l’a un peu oublié parce que beaucoup d’entre nous l’ont connu alors qu’il était déjà diminué par la maladie, Richard Gradel a traversé la vie du Parti socialiste sur un demi-siècle.

Président des étudiants en Lettres au milieu des années soixante, il participe de la création et de l’animation de la Convention des Institutions Républicaines, la petite formation crée par François Mitterrand pour rebâtir la gauche. C’est à ce moment-là qu’il croise la route de Pierre Mauroy, dans le processus qui conduira au Congrès d’Epinay. Il ne le quittera plus, devenant le Conseiller du Premier Ministre pour les relations avec le Parlement, chargé des relations avec une majorité tumultueuse.

Longtemps militant dans une section de Lille, il a rejoint la section de Villeneuve d’Ascq où il avait reconverti ses activités militantes. Président du club de Hand-Ball, le HBCV du temps où celui-ci jouait dans la première division professionnelle.  

Il accompagna également le développement du Rugby Club Villeneuvois (RCV) et deviendra Président du Comité des Flandres de Rugby (actuelle Ligue des Hauts-de-France) qu’il installa durablement à Villeneuve d’Ascq. On lui doit quelques-uns des plus beaux souvenirs du Stadium Nord, quand l’entregent de Richard en avait fait un passage obligatoire de l’équipe de France.

A Marie Jo, l’infatigable militante, à ses trois enfants, Olivier, Coralie et Christophe, la section présente ses condoléances. Au nom des militants je veux dire notre peine et notre reconnaissance pour l’exemple donné et le travail accompli.

Victor Burette
Secrétaire de Section

Mobilisons nous contre la fermeture du bureau de poste de Flers-Breucq !

Les élus socialistes sont mobilisés depuis 2018 contre la fermeture du bureau de poste de Flers-Breucq à Villeneuve-d’Ascq.

Repoussée régulièrement depuis, le groupe La Poste a récemment annoncé sa fermeture définitive le 28 novembre prochain. 

A l’initiative de la CGT FAPT, Didier MANIER et Victor BURETTE ont participé au rassemblement organisé ce jeudi 5 novembre.

La mobilisation doit s’amplifier, c’est pourquoi nous vous invitons à signer la pétition de la Ville de Villeneuve d’Ascq depuis ce lien :

 http://chng.it/KN9zXsyb

Vous pouvez également retrouver les échos à cette mobilisation dans les articles suivants de La Voix du Nord :
– paru le 31/10 : Villeneuve-d’Ascq: fermeture de la Poste à Flers-Breucq, le maire aussi monte au créneau
– paru le 06/11 : Villeneuve-d’Ascq: au Breucq, un front uni pour demander le maintien de La Poste

Unis pour la liberté et contre la terreur

Expression du groupe socialiste parue dans la magazine municipal La Tribune de novembre 2020.

Samuel Paty, enseignant, a été assassiné pour avoir montré des caricatures de Mahomet à sa classe lors d’un cours d’éducation civique sur la liberté d’expression.

Il est une nouvelle victime du terrorisme islamiste. Notre intransigeance et notre détermination sont totales contre la barbarie fanatique qui voudrait nous imposer son ordre. Cette fois, c’est l’école républicaine, laïque et émancipatrice qui a été visée.

Face à l’horreur absolue de ce crime la Ville de Villeneuve d’Ascq a pris l’initiative d’organiser un rassemblement ce mercredi 21 octobre, jour de l’hommage national rendu à Samuel Paty.

A travers lui, nous devons apporter notre soutien aux enseignant.e.s et à l’école qui constituent le premier maillon dans la transmission des valeurs de la République.

Le combat contre l’islamisme radical sera long et nous le mènerons sans renier nos principes. Il ne peut y avoir aucune complaisance vis à vis de ceux qui se construisent contre la République des Lumières. Portons haut les couleurs de la Liberté, de l’Egalité, de la Fraternité et de la Laïcité !

Victor BURETTE
pour le groupe socialiste

Rassemblement en hommage à Samuel Paty

Ce vendredi 16 octobre, un enseignant, Samuel Paty a été la victime du terrorisme islamiste parce qu’il a montré des caricatures de Mahomet à sa classe.

Nos pensées vont aux proches de la victime, notre gratitude à nos forces de l’ordre pleinement mobilisées sur le terrain.

Nous proposons aux villeuvois.e.s d’exprimer leur soutien à nos enseignant.e.s. L’école est le creuset de la République, le lieu où on l’on forme des citoyennes et des citoyens libres.

A l’occasion de l’hommage national qui lui sera rendu, la Ville de Villeneuve d’Ascq organise un rassemblement :

Mercredi 21 octobre à 18h
devant l’Hôtel de Ville de Villeneuve d’Ascq

Place Salvador Allende

Nous encourageons naturellement les Villeneuvois.e.s à y participer largement et à diffuser l’information.

Merci à chacun.e de venir avec votre masque, à maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres participant.e.s afin de respecter les recommandations sanitaires.

Covid-19, restons vigilants et solidaires !

Expression du groupe socialiste parue dans le magazine municipal La Tribune d’octobre 2020.

Les derniers chiffres montrent une accélération brutale de l’épidémie.

Nous savons aujourd’hui que nous devrons encore prendre notre mal en patience pendant plusieurs mois et nous adapter.

La situation s’impose à nous et nous devons y faire face individuellement et collectivement.

A chacun(e), il appartient d’abord de poursuivre les mesures barrières qui permettent de se protéger mais aussi de protéger les personnes les plus fragiles.

Au niveau de la ville, les services municipaux sont mobilisés à vos côtés et répondront présents, comme ils l’on fait pendant la période de confinement.

Je tiens ici à les saluer car ce sont eux qui ont permis de maintenir les centres d’accueil et de loisirs cet été, d’assurer une rentrée scolaire dans de bonnes conditions, de préserver la tranquillité publique ou bien d’entretenir nos espaces publics.

La situation demande une adaptation permanente et la recherche des bons équilibres pour protéger la santé, garantir la continuité des services publics et permettre à chacun de poursuivre une vie la plus normale possible. C’est ce que nous nous efforçons de faire.

Victor BURETTE
pour les élu.e.s du groupe socialiste

Rassemblés autour de la liste « Villeneuve en Tête » conduite par Gérard Caudron !

Depuis 2017, nous sommes face à un paysage politique éclaté, morcelé. Les politiques conduites par le Président de la République et le Gouvernement actuel contribuent à abimer notre pacte social et à diviser les Français. Nous le constatons bien avec la réforme du système de retraites et les mobilisations en cours.

Nous avons la conviction profonde que dans ce contexte national particulier, ce sont les territoires et en particulier les communes qui jouent le rôle de bouclier pour nos concitoyens. Ce sont les communes qui permettent d’agir au plus près du terrain pour apaiser la société, réduire les inégalités et faire vivre les solidarités.

De la même manière, nous avons la conviction que ce sont les territoires et les villes qui par leurs compétences et leur rôle d’animateur du territoire peuvent faire face à l’urgence écologique et relever le défi de la nécessaire transition écologique.

C’est pourquoi, il nous a semblé que notre responsabilité était de s’inscrire dans le rassemblement de la gauche. C’est ce qu’a souhaité faire Didier Manier dès sa désignation comme « Premier des socialistes » en octobre dernier.

En parallèle, les majorités de droite et En Marche au sein du Département du Nord et de la Région Hauts-de-France ont montré comment depuis 2015 elles pouvaient reléguer les solidarités et l’écologie au second plan. Nous ne pouvons pas nous permettre de prendre le risque d’engager Villeneuve d’Ascq sur cette voie.

Le cas roubaisien nous a d’ailleurs montré lors des élections municipales de 2014 combien les rivalités personnelles et la division du camp de la gauche pouvaient être mortifères. De ces situations politiques très concrètes, nous en tirons un certain nombre de leçons pour l’avenir.

Gérard Caudron étant candidat à sa succession, nous avons engagé un dialogue exigeant et constructif sur l’avenir de notre ville. Aujourd’hui, il nous apparaît le mieux à même de rassembler les forces de gauche, de l’écologie et du progrès.

C’est dans cet esprit que les militants villeneuvois ont désigné 7 candidats pour intégrer la liste Villeneuve en Tête conduite par Gérard Caudron : Didier Manier, Nathalie Fauquet, Victor Burette, Mariam Dedeken, Jean-Luc Bruyère, Leila Uyttebroeck et Fabrice Danon.

Enfin, le Parti socialiste est une composante de la majorité municipale depuis 2014 aux côtés de Rassemblement Citoyen. Nous partageons un bilan que nous jugeons très positif et qui a permis de consolider ce qui fait le modèle villeneuvois avec :

la préservation d’un tissu associatif très important qui touche à la culture, au sport, à la jeunesse et aux solidarités. Ce tissu associatif participe à la qualité de vie qui est reconnue par tous sur notre ville.

le maintien d’un haut niveau de service public et même son renforcement avec la Police municipale, la municipalisation du Musée du terroir ou du Mémorial d’Ascq ou bien encore la création d’un service et d’une Maison des ainés à Annappes.

un niveau d’investissement important qui a permis de conduire le renouvellement de la ville nouvelle avec plus de 100 millions d’euros au cours du mandat et au moins autant au cours des trois prochaines années.

la prise en compte très tôt de l’impératif écologique et de l’absolue nécessité de préserver notre patrimoine naturel.

enfin, le respect de l’engagement pris en 2014 devant les villeneuvois de ne pas augmenter la fiscalité locale.

La préservation de ce modèle villeneuvois est une construction de tous les instants et ne constitue pas un acquis définitif.

Pour autant, nous avons considéré très tôt que pour être crédible, ce rassemblement devait s’appuyer sur un projet ambitieux qui permette la consolidation du modèle villeneuvois mais également d’inventer l’action publique de demain.

C’est pourquoi, nous nous sommes engagés dès la fin de l’année 2018 sur le terrain des idées en impulsant l’initiative « Paroles Citoyennes » pour recueillir les témoignages et propositions de nombreux villeneuvois.

Ce travail exigeant et de longue haleine s’est appuyé sur de nombreuses rencontres, notre présence sur les réseaux sociaux ou bien encore la réalisation d’une vingtaine de capsules vidéos. C’est ce travail qui nous a permis d’apporter nos contributions pour la construction du projet 2020 – 2026 pour Villeneuve d’Ascq.

Cette Contribution rassemble 53 propositions détaillées et argumentées qui mettent l’accent sur l’accélération de la transition écologique, le renforcement de la participation citoyenne, une action confortée en matière de santé publique et environnementale, l’accompagnement des villeneuvois les plus fragiles et l’attractivité de notre territoire.

À Villeneuve-d’Ascq, le PS repart «naturellement» avec Gérard Caudron ! Retrouvez ici l’article paru dans La Voix du Nord le 21 janvier 2020

Des vœux chaleureux et optimistes pour 2020 !

Les traditionnels vœux de la section PS de Villeneuve d’Ascq ont encore réuni beaucoup de monde ce samedi 25 janvier.

Un temps d’échanges et de camaraderie qui réchauffe les cœurs et nous mobilise pour les échéances à venir !

Nous remercions Patrick Kanner, Audrey Linkenheld, Bernard Derosier, Marc Godefroy, les amis des sections de Lezennes, Mons-en-Baroeul, Forest-sur-Marque et Willems ainsi que nos amis et partenaires de Rassemblement Citoyen, Génération-s, et du Mouvement des Citoyens pour leur présence.

Intervention de Didier Manier, Conseiller départemental de Villeneuve d’Ascq
Intervention de Victor Burette, Secrétaire de la Section de Villeneuve d’Ascq
Intervention de Patrick Kanner, Sénateur du Nord

Nos Contributions au projet municipal 2020-2026 !

Dans le contexte politique troublé que nous constatons actuellement, avec une perte des repères chez nombre de nos concitoyens, nous avons considéré au niveau du Parti socialiste que nous avions une responsabilité pour œuvrer au rassembler du camp de la gauche et du progrès.

C’est pourquoi nous nous retrouvons aujourd’hui dans la dynamique collective de la liste Villeneuve en Tête conduite par Gérard Caudron.

Pour autant, nous avons considéré très tôt que pour être crédible, ce rassemblement devait s’appuyer sur un projet ambitieux qui permette la consolidation du modèle villeneuvois mais également d’inventer l’action publique de demain.

C’est pourquoi, nous nous sommes engagés dès la fin de l’année 2018 sur le terrain des idées en impulsant l’initiative « Paroles Citoyennes » pour recueillir les témoignages et propositions de nombreux villeneuvois.

Ce travail exigeant et de longue haleine s’est appuyé sur de nombreuses rencontres, notre présence sur les réseaux sociaux ou bien encore la réalisation d’une vingtaine de capsules vidéos. C’est ce travail qui nous a permis d’apporter nos contributions pour la construction du projet 2020 – 2026 pour Villeneuve d’Ascq.

Cette Contribution rassemble 54 propositions détaillées et argumentées qui mettent l’accent sur l’accélération de la transition écologique, le renforcement de la participation citoyenne, une action confortée en matière de santé publique et environnementale, l’accompagnement des villeneuvois les plus fragiles et l’attractivité de notre territoire.

Un Fête de la Rose très réussie !

La Fête de la Rose qui s’est déroulée dimanche 29 septembre a été une nouvelle fois une belle réussite ! Pour la 6ème édition, nous avons pu compter sur une centaine de participants au repas autour du son de l’accordéon !

La réussite de tels événements démontre l’importance de maintenir des cadres collectifs pour faire vivre le débat d’idées et entretenir des moments de convivialité.

A quelques mois des élections municipales, cette Fête de la Rose a été l’occasion d’officialiser la candidature de Didier Manier comme « Premier des socialistes ». Un vote militant se déroulera le jeudi 10 octobre pour valider cette candidature.

Ce temps convivial a également été l’occasion de mettre à l’honneur Bernard Engrand pour sa fidélité et son engagement de plus de 60 ans à nos côtés.

Nous tenons également à remercier de leur soutien et de leur présence Benjamin Saint-Huile (représentant Martine Filleul et la Fédération du Nord), Audrey Linkenheld, Bernard Derosier, Franck Gherbi et les secrétaires de section voisins Beverley Jolliet, Rizlène Hennach, Angélique Deffontaine et Luc Scalbert.

NB : de nombreuses photos ont été prises, elles sont publiées sur la page Facebook de notre Section que tu peux retrouver depuis le lien suivant https://www.facebook.com/pg/PartiSocialisteVilleneuvedascq

Ci-dessous, l’article paru dans La Voix du Nord, édition du lundi 30 septembre 2019