Archives pour la catégorie Vie locale

Un Fête de la Rose très réussie !

La Fête de la Rose qui s’est déroulée dimanche 29 septembre a été une nouvelle fois une belle réussite ! Pour la 6ème édition, nous avons pu compter sur une centaine de participants au repas autour du son de l’accordéon !

La réussite de tels événements démontre l’importance de maintenir des cadres collectifs pour faire vivre le débat d’idées et entretenir des moments de convivialité.

A quelques mois des élections municipales, cette Fête de la Rose a été l’occasion d’officialiser la candidature de Didier Manier comme « Premier des socialistes ». Un vote militant se déroulera le jeudi 10 octobre pour valider cette candidature.

Ce temps convivial a également été l’occasion de mettre à l’honneur Bernard Engrand pour sa fidélité et son engagement de plus de 60 ans à nos côtés.

Nous tenons également à remercier de leur soutien et de leur présence Benjamin Saint-Huile (représentant Martine Filleul et la Fédération du Nord), Audrey Linkenheld, Bernard Derosier, Franck Gherbi et les secrétaires de section voisins Beverley Jolliet, Rizlène Hennach, Angélique Deffontaine et Luc Scalbert.

NB : de nombreuses photos ont été prises, elles sont publiées sur la page Facebook de notre Section que tu peux retrouver depuis le lien suivant https://www.facebook.com/pg/PartiSocialisteVilleneuvedascq

Ci-dessous, l’article paru dans La Voix du Nord, édition du lundi 30 septembre 2019

Appel à soutenir les maires dans leur combat contre les pesticides !

A Villeneuve d’Ascq, comme partout en France, le Parti socialiste salue l’engagement des maires qui ont pris la décision d’interdire l’usage des pesticides sur le territoire de leur commune.

A Langouët, Perray-en-Yvelines, Château-Thierry, Ruelle-sur-Touvre, Gennevilliers, Sceaux, Audincourt, Parempuyre, dans une vingtaine de communes déjà, des maires ont pris la décision d’interdire le glyphosate dans l’agriculture car, analyses à l’appui, ils ont pris la mesure des risques encourus pour la santé des habitants.

Au cœur d’une controverse scientifique sur la dangerosité de cette molécule, ils ont décidé tout simplement d’appliquer le principe de précaution pour protéger leur population.

Nous soutenons ces maires qui refusent la non assistance à population en danger, en défendant la santé des gens avant les profits des grandes industries de l’agro-business.

Nous soutenons ces maires qui veulent garantir notre sécurité alimentaire en refusant de pratiquer « en même temps » la culture des sols pour se nourrir et la pollution de ces mêmes sols au risque d’en mourir.

Nous soutenons ces maires qui concilient dans leur action au quotidien exigence sociale, précaution sanitaire et impératif écologique. Les mettre en cause au nom de la loi n’est pas être à la hauteur. Il est déjà arrivé dans l’Histoire que la loi ait besoin pour évoluer d’un aiguillon civique.

Voilà pourquoi nous appelons à amplifier ce mouvement qui n’est pas contre les agriculteurs, mais qui les invite à participer avec nous au combat pour une agriculture et une alimentation qui ne soient pas dominées par les intérêts financiers de quelques-uns mais par un souci d’agronomie, d’économie territoriale , d’emploi, de qualité et qui préservent et renforcent la santé de nos concitoyens et celle des générations futures.

SIGNER L’APPEL A SOUTENIR LES MAIRES

A Villeneuve d’Ascq et sur la Métropole Européenne de Lille…

Nous saluons l’interdiction du glyphosate par le Maire de Villeneuve d’Ascq, Gérard Caudron. C’est une mesure symbolique qui va dans le sens des propositions déjà formulées sur la plateforme « Paroles Citoyennes Villeneuve d’Ascq 2020 » pour encourager une agriculture urbaine plus qualitative et pour faire de Villeneuve d’Ascq un territoire zéro perturbateurs endocriniens !

La Métropole Européenne de Lille doit maintenant accélérer la mise en place de baux environnementaux et encourager les conversions au bio. Sur Villeneuve d’Ascqq, près de 250 hectares pourraient être concernés.

Cela représente également une opportunité pour accélérer la production de nourriture bio et locale afin d’alimenter les cantines des communes de la MEL. Pourquoi ne pas envisager également une exonération de cotisation foncière des entreprises agricoles concernées afin de les aider à se convertir au bio ?

Donnons-nous rendez-vous à la Fête de la Rose !

Nous vous donnons rendez-vous le dimanche 29 septembre à partir de 12h00 pour la traditionnelle Fête de la Rose de Villeneuve d’Ascq.

Avec la participation notamment de Patrick Kanner, sénateur du Nord et ancien Ministre, Martine Filleul, sénatrice du Nord et 1ère secrétaire fédérale, de Didier Manier, Conseiller départemental…

Renseignements et inscriptions par mail à ps.villeneuvedascq[@]gmail.com

Au plaisir de vous y retrouver !

Une école de la confiance ?

Expression du Groupe socialiste parue dans le magazine municipal La Tribune de juin 2019

Prenons le cas concret de nos écoles classées REP : Claude Bernard, Bossuet et Verhaeren. Les classes sont dédoublées en CP et CE1 mais en même temps un poste est supprimé au sein des écoles Verhaeren et Bossuet.

Résultat, les effectifs en CP et en CE1 sont réduits mais les effectifs des autres niveaux augmentent. Quel est le sens ?

En parallèle, le dispositif « plus de maitres que de classes » est supprimé alors qu’il permettait aux écoles de la souplesse, la capacité à construire des projets pédagogiques ambitieux et à accompagner certains élèves en difficulté.

Cerise sur le gâteau, notre ville connaitra à la prochaine rentrée 2 suppressions de classes dans des écoles qui déploient des dispositifs spécifiques. Pour Picasso c’est une ULIS et l’accueil d’une classe externalisée de l’IME Lelandais. Pour Chopin, il y aura le déploiement d’une unité innovante d’accueil des tout-petits présentant des troubles envahissants du comportement.

En parallèle, nos enseignants mobilisés pour défendre leur école sont victimes de courriers d’intimidation de la part de leur hiérarchie.

Vous avez dit confiance ?

Victor BURETTE
Président du Groupe socialiste

Après les élections européennes…

Contrairement aux pronostiques les Français n’ont pas boudé ces élections européennes. Avec 50,12% au niveau national, la participation connait une forte progression et dépasse tous les scrutins européens depuis 1994…

A Villeneuve d’Ascq, la dynamique est identique avec une participation de 50,48% en 2019 contre 41,78% en 2014.

Dans notre ville, cette participation accrue ne profite pas au Rassemblement national qui voit son résultat passer de 19,04% en 2014 à 14,62% en 2019. Ces résultats se traduisent également en valeur absolue avec 205 électeurs de moins. Loin de nous satisfaire, ces résultats doivent nous encourager à poursuivre sans relâche notre combat contre l’extrême droite.

Ces élections européennes font aussi la démonstration du renforcement de l’ancrage à droite de La République en Marche. Un média publiait ainsi « LREM, ou la revanche de l’UDF ». De fait, les enquêtes électorales montrent que l’OPA de LREM sur Les Républicains a fonctionné en réussissant à attirer dans ses filets 27% des électeurs de François Fillon au 1er tour de l’élection présidentielle. C’est colossal. Parallèlement, 25% des électeurs d’Emmanuel Macron au 1er tour de l’élection présidentielle se sont retournés lors de ces élections européennes vers les listes d’EELV et du PS-Place Publique (source Le Monde).

Ce phénomène se retrouve parfaitement à l’échelle de notre ville. En 2014, la liste UDI/MODEM recueillait 11,26% des suffrages et celle des Républicains 16,01%. Au total, le bloc de droite se situait à 27,27%. En 2019, Les Républicains s’effondrent à 5,26% au profit principalement de LREM qui atteint 24,71%. Au total, entre 2014 et 2019 ce socle demeure stable.

De son côté, le bloc de gauche demeure majoritaire à Villeneuve d’Ascq avec un cumulé de 41,34% en 2014 et de 41,27% en 2020.

Sans surprise, EELV réalise des résultats largement supérieurs à son score national à Villeneuve d’Ascq avec 18,93% en 2019 et 13,87% en 2014. La différence est de 4,89 points en 2014 (8,98% résultat national) et de 5,46 points en 2019 (13,47 résultat national).

Naturellement, de notre côté, nous aurions souhaité que la liste Envie d’Europe soutenue par le Parti socialiste et Place Publique puisse obtenir un meilleur résultat. Avec 6,74% à Villeneuve d’Ascq, nous réalisons un résultat légèrement supérieur qu’au niveau national avec 6,19%.

Faut-il s’en satisfaire ? Clairement non. Pour autant, je constate que dans un contexte d’éparpillement accru des listes de la gauche et de l’écologie, le score national de la liste Envie d’Europe est similaire à celui de Benoit Hamon au 1er tour de l’élection présidentielle malgré, à l’époque, le soutien d’EELV et l’absence de Génération-s.

Oui, les élections européennes confirment la reconfiguration du paysage politique français et dévoilent trois France.

A l’extrême droite, le RN consolide ses positions et continue de capitaliser sur la colère populaire. A droite, LREM opère le remplacement de LR. La gauche résiste bien mais son éparpillement empêche la construction d’une alternative. Quelles leçons en retenir ? Les résultats de La France Insoumise passés des 19,58% de Jean-Luc Mélenchon, il y a seulement deux ans, aux 6,31% des élections européennes rappellent l’importance de l’humilité en politique. Ils marquent à la fois l’échec de la stratégie populiste et les conséquences d’une forme d’isolement.

En France, comme à Villeneuve d’Ascq, le seul chemin qui doit prévaloir pour la gauche et l’écologie est celui du rassemblement. Il est le seul à permettre de construire des majorités qui portent haut les valeurs de solidarité, de justice sociale et l’impératif écologique.

Ce travail, la section PS de Villeneuve d’Ascq s’y est engagée depuis plusieurs mois. Comptez sur notre détermination pour le poursuivre dans la perspective des prochaines échéances locales.

Victor Burette
Secrétaire de Section

Publicité : des progrès pour notre cadre de vie !

Expression du Groupe socialiste parue dans le magazine municipal La Tribune de mai 2019

En avril, la Métropole Européenne de Lille a voté le nouveau Règlement Local de Publicité intercommunal (RLPI).

Dans ce cadre, nous avions fait part de propositions dès 2016 afin de continuer à réduire l’emprise de la publicité dans l’espace public, lutter contre la pollution visuelle, renforcer l’identité du territoire métropolitain.

Nous nous réjouissons aujourd’hui que les choix portés par la majorité municipale aient portés leurs fruits.

  • 58 dispositifs (sur 59) scellés au sol devront être démontés dans les 2 ans
  • 7 dispositifs muraux devront être démontés dans les 2 ans
  • les panneaux de 12 m² restants seront réduits à 8m² (10 dispositifs concernés à ce jour)
  • 1366m² de publicité en moins sur le territoire villeneuvois
  • l’interdiction des grands panneaux publicitaires sur l’ensemble du Grand Boulevard, cet axe historique désormais classé zone patrimoniale

A noter que le démontage et la réduction de ces dispositifs aura pour conséquence une perte de taxes de 44 158€ pour la ville.

Un regret, la MEL ne nous a pas suivi sur les écrans numériques animés qui doivent à notre sens être proscrits.

Victor BURETTE, Président du Groupe socialiste

Du lourd pour l’investissement !

Le Conseil municipal a adopté un budget qui place l’investissement au cœur de nos préoccupations et qui permet de tracer des perspectives d’avenir.

Les dépenses atteindront près de 30 millions € en 2019. L’engagement de consacrer plus de 100 millions € à l’investissement au cours du mandat est tenu.

La ville s’appuie sur un recours plus important à l’emprunt grâce à une gestion saine et à des taux très attractifs. L’encours de dette atteindra ainsi 820€/hab contre plus de 1400€/hab pour les villes de la même strate.

Il s’agit pour nous de conforter la place essentielle acquise par Villeneuve d’Ascq au sein de la métropole. La prospective pluriannuelle prévoit ainsi de réaliser près de 120 millions d’euros d’investissement entre 2019 et 2022.

De la reconstruction du Centre social Centre-Ville à l’extension du Palacium, de la construction de nouvelles écoles sur le Pont de Bois et la Maillerie à la rénovation de la Rose des Vents, de la construction de l’Astropole aux investissements sur les stades Théry et Beaucamp… OUI notre ville est en mouvement !

Victor BURETTE
Président du Groupe socialiste

Face à l’ignoble, faire vivre le devoir de mémoire !

Le 18 décembre dernier, l’ouverture du Conseil municipal s’est faite par une déclaration unanime pour dénoncer les propos ignobles d’un ancien SS ayant participé au massacre d’Ascq.

Dans une interview, il déclare ainsi « n’avoir ni regret ni remords » et poursuit « quand j’arrête des gens alors j’en suis responsable. Et s’ils cherchent à s’enfuir, j’ai le droit de leur tirer dessus. S’ils avaient l’esprit tranquille alors pourquoi prenaient-ils la fuite ? ». Il poursuit par des propos négationnistes.

Face à cela, notre devoir est de rappeler les réalités historiques et notamment celle du massacre d’Ascq dans la nuit du 1er au 2 avril 1944 : 86 hommes âgés de 15 à 76 ans, raflés au cœur de la nuit et exécutés sommairement.

C’est pourquoi, nous manifestons notre soutien aux demandes adressées par le Maire à la Chancelière allemande, au Président de la Commission européenne et au Président de la République pour que, elle et ils dénoncent sans retard ni réserves de telles déclarations.

Si nous voulons que l’histoire ne bégaye pas, il nous faut rester intransigeants et mobilisés !

Victor BURETTE
Président du Groupe socialiste

Soutenons le monde sportif !

A Villeneuve d’Ascq, nous menons une politique sportive volontariste qui s’adresse à tous. Faire cela, c’est considérer le sport comme un élément de citoyenneté et de cohésion sociale, de bien-être et de santé, d’éducation et d’émancipation, de rayonnement et d’attractivité.

Malgré les contraintes budgétaires imposée par le Gouvernement, la ville s’inscrit, en lien avec l’Office Municipal des Sports, dans une démarche de soutien matériel et financier aux 160 clubs sportifs et aux 22 000 licenciés.

Dans ce contexte, la diminution des emplois aidés, le projet de suppression du Ministère des Sports, la diminution prévue au budget 2019 de 30 millions € du budget de ce même Ministère ou encore la suppression de 1 600 Conseillers techniques sportifs, nous paraissent particulièrement dangereux pour le sport amateur et nos clubs de proximité.

C’est pourquoi, nous avons fait adopter une motion en soutien à la pétition #LeSportCompte, lancée par le Comité National Olympique et Sportif Français, pour demander que le sport bénéficie de moyens à la hauteur des enjeux humains, économiques et sociétaux.

Victor BURETTE, Président du Groupe socialiste

Fermeture de Bureaux de Poste, mobilisons-nous !

Informé fin août d’une rumeur de fermeture du Bureau de Poste de Flers-Breucq-Sart-Babylone, Didier MANIER, Conseiller départemental de Villeneuve d’Ascq, a adressé un courrier au Délégué régional de La Poste afin de lui signifier notre opposition mais également de lui demander des éclairages sur la stratégie d’implantation de La Poste sur l’ensemble de la ville.

En effet, des craintes réelles existent également sur le devenir du Bureau d’Ascq et la fermeture de celui sur la Cousinerie est déjà une réalité depuis plusieurs semaines.

La fermeture d’un Bureau de Poste est un mauvais signal pour la vitalité de nos commerces de proximité et de nos cœurs de quartier. Elle signifie également l’éloignement d’un service public, notamment pour nos concitoyens les plus fragiles. Mobilisons-nous !

C’est pourquoi, en plus de la pétition citoyenne lancée sur le Breucq qui a recueilli près de 300 signatures début septembre, nous avons souhaité qu’une Motion conjointe avec le groupe EPVA soit présentée au Conseil municipal du 18 septembre. Nous nous félicitons de son adoption à l’unanimité !

Victor BURETTE

Président du Groupe socialiste