Archives pour l'étiquette 2019

Un Fête de la Rose très réussie !

La Fête de la Rose qui s’est déroulée dimanche 29 septembre a été une nouvelle fois une belle réussite ! Pour la 6ème édition, nous avons pu compter sur une centaine de participants au repas autour du son de l’accordéon !

La réussite de tels événements démontre l’importance de maintenir des cadres collectifs pour faire vivre le débat d’idées et entretenir des moments de convivialité.

A quelques mois des élections municipales, cette Fête de la Rose a été l’occasion d’officialiser la candidature de Didier Manier comme « Premier des socialistes ». Un vote militant se déroulera le jeudi 10 octobre pour valider cette candidature.

Ce temps convivial a également été l’occasion de mettre à l’honneur Bernard Engrand pour sa fidélité et son engagement de plus de 60 ans à nos côtés.

Nous tenons également à remercier de leur soutien et de leur présence Benjamin Saint-Huile (représentant Martine Filleul et la Fédération du Nord), Audrey Linkenheld, Bernard Derosier, Franck Gherbi et les secrétaires de section voisins Beverley Jolliet, Rizlène Hennach, Angélique Deffontaine et Luc Scalbert.

NB : de nombreuses photos ont été prises, elles sont publiées sur la page Facebook de notre Section que tu peux retrouver depuis le lien suivant https://www.facebook.com/pg/PartiSocialisteVilleneuvedascq

Ci-dessous, l’article paru dans La Voix du Nord, édition du lundi 30 septembre 2019

Après les élections européennes…

Contrairement aux pronostiques les Français n’ont pas boudé ces élections européennes. Avec 50,12% au niveau national, la participation connait une forte progression et dépasse tous les scrutins européens depuis 1994…

A Villeneuve d’Ascq, la dynamique est identique avec une participation de 50,48% en 2019 contre 41,78% en 2014.

Dans notre ville, cette participation accrue ne profite pas au Rassemblement national qui voit son résultat passer de 19,04% en 2014 à 14,62% en 2019. Ces résultats se traduisent également en valeur absolue avec 205 électeurs de moins. Loin de nous satisfaire, ces résultats doivent nous encourager à poursuivre sans relâche notre combat contre l’extrême droite.

Ces élections européennes font aussi la démonstration du renforcement de l’ancrage à droite de La République en Marche. Un média publiait ainsi « LREM, ou la revanche de l’UDF ». De fait, les enquêtes électorales montrent que l’OPA de LREM sur Les Républicains a fonctionné en réussissant à attirer dans ses filets 27% des électeurs de François Fillon au 1er tour de l’élection présidentielle. C’est colossal. Parallèlement, 25% des électeurs d’Emmanuel Macron au 1er tour de l’élection présidentielle se sont retournés lors de ces élections européennes vers les listes d’EELV et du PS-Place Publique (source Le Monde).

Ce phénomène se retrouve parfaitement à l’échelle de notre ville. En 2014, la liste UDI/MODEM recueillait 11,26% des suffrages et celle des Républicains 16,01%. Au total, le bloc de droite se situait à 27,27%. En 2019, Les Républicains s’effondrent à 5,26% au profit principalement de LREM qui atteint 24,71%. Au total, entre 2014 et 2019 ce socle demeure stable.

De son côté, le bloc de gauche demeure majoritaire à Villeneuve d’Ascq avec un cumulé de 41,34% en 2014 et de 41,27% en 2020.

Sans surprise, EELV réalise des résultats largement supérieurs à son score national à Villeneuve d’Ascq avec 18,93% en 2019 et 13,87% en 2014. La différence est de 4,89 points en 2014 (8,98% résultat national) et de 5,46 points en 2019 (13,47 résultat national).

Naturellement, de notre côté, nous aurions souhaité que la liste Envie d’Europe soutenue par le Parti socialiste et Place Publique puisse obtenir un meilleur résultat. Avec 6,74% à Villeneuve d’Ascq, nous réalisons un résultat légèrement supérieur qu’au niveau national avec 6,19%.

Faut-il s’en satisfaire ? Clairement non. Pour autant, je constate que dans un contexte d’éparpillement accru des listes de la gauche et de l’écologie, le score national de la liste Envie d’Europe est similaire à celui de Benoit Hamon au 1er tour de l’élection présidentielle malgré, à l’époque, le soutien d’EELV et l’absence de Génération-s.

Oui, les élections européennes confirment la reconfiguration du paysage politique français et dévoilent trois France.

A l’extrême droite, le RN consolide ses positions et continue de capitaliser sur la colère populaire. A droite, LREM opère le remplacement de LR. La gauche résiste bien mais son éparpillement empêche la construction d’une alternative. Quelles leçons en retenir ? Les résultats de La France Insoumise passés des 19,58% de Jean-Luc Mélenchon, il y a seulement deux ans, aux 6,31% des élections européennes rappellent l’importance de l’humilité en politique. Ils marquent à la fois l’échec de la stratégie populiste et les conséquences d’une forme d’isolement.

En France, comme à Villeneuve d’Ascq, le seul chemin qui doit prévaloir pour la gauche et l’écologie est celui du rassemblement. Il est le seul à permettre de construire des majorités qui portent haut les valeurs de solidarité, de justice sociale et l’impératif écologique.

Ce travail, la section PS de Villeneuve d’Ascq s’y est engagée depuis plusieurs mois. Comptez sur notre détermination pour le poursuivre dans la perspective des prochaines échéances locales.

Victor Burette
Secrétaire de Section