Archives pour l'étiquette espace public

Continuons de limiter la place de la publicité à Villeneuve d’Ascq !

Le 13 décembre dernier, le Conseil municipal de Villeneuve d’Ascq a débattu du nouveau règlement local de la publicité en cours d’adoption par la Métropole Européenne de Lille.

Villeneuve d’Ascq, qui dispose depuis quelques années de son propre règlement local de la publicité, a su prendre de l’avance pour encadrer la publicité dans l’espace public.

Aussi, nous partageons assez largement les objectifs du nouveau Règlement local de la publicité métropolitain :
– la lutte contre la pollution visuelle ;
– l’amélioration de la qualité paysagère des entrées de ville ;
– la réduction de la consommation énergétique de certains dispositifs publicitaires ;
– le renforcement de l’identité du territoire.

De manière générale, nous considérons qu’il est nécessaire de limiter la place de la publicité dans l’espace public. Cela participe également à l’amélioration du cadre de vie.

Alors que notre territoire recense environ 110 œuvres d’art publiques issues en grande partie du dispositif du 1% artistique, nous savons à Villeneuve d’Ascq qu’il existe d’autres moyens d’animer notre espace public.

Aussi, tout en allant dans le sens du Règlement métropolitain de la publicité, les élus du Groupe Socialiste ont précisé leurs intentions pour Villeneuve d’Ascq :

– mettre fin aux zones d’exception sur la ville qui permettent une plus grande densité publicitaire (axes principaux sur le secteur Triolo comme la rue des Fusillés, l’avenue du Pont de Bois et l’Avenue de Flandre sur le Breucq) ;
– limiter le nombre d’implantation par la règle de densité à un dispositif pour 80 mètres de linéaires ;
– aller vers le remplacement des panneaux de 12m3 par des panneaux de 8m3 pour limiter leur emprise ;
– en coeur de ville ou de bourg, interdire les panneaux publicitaires muraux (12m carrés) ;
– poursuivre l’interdiction de la publicité aux abords immédiats des espaces paysagers de qualité tels que la chaîne des lacs ou la Parc du Héron ;
– limiter le nombre de micro-affichage sur les devantures des commerces qui sont susceptible de dégrader la cohérence architecturale de certains quartiers ;
– interdire la publicité lumineuse en toiture à l’exception des enseignes ;
– préserver les entrées de ville en encadrant plus fortement l’implantation publicitaire à proximité ;
– enfin, concernant les panneaux numériques, nous sommes très réservés quant à leur implantation de par leur nature plus agressive (voire dangereuse pour les automobilistes) sur l’espace public mais également sur le plan écologique. Aussi, nous préconisons de les interdire sur Villeneuve d’Ascq. Si cela était nécessaire, nous préconisons à titre seulement expérimental une implantation sur la zone à proximité immédiate du Héron Parc et du Stade Pierre Mauroy afin d’assurer une certaine cohérence d’ensemble.