Archives pour l'étiquette FN

Extrême droite : un détournement des moyens municipaux à des fins électoralistes et politiciennes !

A l’occasion du Conseil municipal du 13 octobre, Victor Burette a posé une question d’actualité sur l’expression des élus du Front National dans le magazine municipal La Tribune.

Un détournement à des fins purement électoralistes et politiciennes qui pose question. 

Vous pouvez retrouver la synthèse des échanges dans l’article paru dans La Voix du Nord du jeudi 22 octobre. 

Retrouvez ci-dessous l’intégralité de la question : 

Monsieur le Maire,

Au cours des derniers mois, nous avons pu constater au cours de nos Conseils municipaux que les relations entre les élus du Groupe Front national et Monsieur BANDOV se sont bien apaisées.

Des relations tellement apaisées qu’au fil de nos débats, un jeu de rôle s’est institué entre les 2 élues du Groupe FN et Monsieur BANDOV. Comme le disait Coluche, « il y en a un qui coupe les oignons et l’autre qui pleure ».

Mais au-delà de nos réunions publiques, le départ de Monsieur BANDOV du groupe FN a des répercussions concrètes sur l’expression politique dans le journal municipal La Tribune.

Aujourd’hui, les 3 Conseillers municipaux élus sur la liste Front national disposent d’autant d’espace d’expression que les deux groupes de la majorité municipale réunis et de deux fois plus d’espace que le Groupe d’opposition Villeneuvois Avant Tout. Tout cela en ayant réalisé un score d’un peu plus de 14% lors des dernières élections municipales.

Le déséquilibre démocratique est frappant !

Cela est d’autant plus vrai que les textes d’expression politique respectifs sont totalement interchangeables d’un mois sur l’autre : même thèmes et même style décliniste jouant sur les peurs.

Vous me direz, tout cela reste des jugements de valeurs. Et bien plus tout à fait lorsque Monsieur BANDOV, ayant quitté le Groupe FN, appelle de manière très claire dans La Tribune du mois de septembre à voter pour Madame LE PEN et la liste FN lors des prochaines échéances régionales.

Dès lors, Monsieur le Maire, le doute n’est plus permis, nous avons affaire à un véritable détournement de notre règlement intérieur à des fins purement électoralistes et politiciennes.

Alors Monsieur le Maire, ma question est double :

– La loi garantit, à chaque Groupe ou Conseiller municipal d’opposition un espace d’expression dans les publications de la commune. Néanmoins, pouvons-nous envisager une révision de notre règlement intérieur afin de rétablir un équilibre plus juste de l’expression des élus de notre Conseil au sein des publications municipales ?

En période électorale, il est curieux d’utiliser une publication municipale pour lancer un appel au vote en faveur de l’un des candidats. D’une part, nous sortons des affaires d’intérêt local au sens strict. D’autre part, il me semble qu’une telle expression pourrait s’apparenter à un don d’une personne morale prohibé par le Code électoral. Pensez-vous Monsieur le Maire qu’une telle expression est susceptible de faire l’objet d’un contentieux électoral ?

Je vous remercie pour votre attention.

« théorie du genre » : L’intox du FN de Villeneuve d’Ascq contre l’égalité hommes-femmes !

manipulationLe Front National de Mme Descamps vient de faire diffuser dans l’entre-deux-tours des élections municipales un tract sur la « théorie du genre ».

Le sujet n’a aucun rapport avec le scrutin local. Mais le FN a choisi d’en faire un enjeu de campagne. Son but ? Exacerber les fantasmes et les peurs à quelques jours du second tour.

Mensonges et contrevérités

Le tract électoral de Mme Descamps n’est qu’une entreprise de manipulation.

Car la fameuse « théorie du genre » n’est pas enseignée dans les écoles. Elle ne figure pas et n’a jamais figuré dans les programmes officiels de l’Éducation nationale !

L’Éducation nationale n’enseigne aux enfants que le civisme, le respect de l’autre et de ses différences ainsi que le refus des discriminations liées au sexe, à la couleur de peau ou à la religion… nos valeurs républicaines !

Une nouvelle fois, le FN convoque les arguments les plus fallacieux pour se faire élire… Mobilisons- nous dimanche pour lui barrer la route de Villeneuve d’Ascq !

Pour aller plus loin http://abonnes.lemonde.fr/societe/article/2014/02/26/theorie-du-genre-dix-liens-pour-comprendre_4372618_3224.html

L’hommage scandaleux de Véronique Descamps au Président d’honneur du FN

250px-Jielbeaumadier_tertre_des_massacres_2006Dans son édition du 19 décembre 2013, La Voix du Nord rapporte que Mme Véronique Descamps a rendu « un hommage marqué » à M. Jean-Marie Le Pen lors de la visite de la Présidente du Front national.

Comment une candidate à la mairie de Villeneuve d’Ascq peut-elle saluer quelqu’un qui a réécrit et sali l’histoire de notre commune ?

En qualifiant en 2005 le massacre d’Ascq de « bavure », M. Le Pen, Président d’honneur du FN a insulté la mémoire des 86 Français assassinés par la 12ème Panzerdivision SS Hitlerjugend dans la nuit du 1er au 2 avril 1944.

Condamné définitivement par la justice pour contestation de crime contre l’humanité, M. Le Pen ne mérite aucun hommage, surtout pas dans notre ville martyre de Villeneuve d’Ascq associée dans l’horreur à celle d’Oradour-sur-Glane dans la loi éponyme de 1948.

M. Jean-Marie Le Pen n’est pas l’ami de Villeneuve d’Ascq. Un « personnage public »  comme Mme Descamps – puisque c’est ainsi que l’on qualifie désormais le détenteur d’un commerce sur la ville – devrait l’avoir compris et faire preuve de beaucoup plus de dignité dans le choix de ses hommages…

Mais le FN n’a pas changé, ses candidats non plus.

A côté de Marine Le Pen, en saluant le père, Mme Véronique Descamps a montré ce qui reste le vrai visage de la vieille extrême droite.

Chassez le naturel, il revient au galop…

Retrouvez ici la reprise du communiqué dans La Voix du Nord du 20/12/2013

Niveau propositions, on touche le f(r)ond !

marianneL’édition du 23 octobre de La Voix du Nord se fait l’écho du communiqué sur les Roms de Mme Valérie Descamps, candidate du FN à Villeneuve d’Ascq.

Pas de propositions pertinentes

Pour assurer «l’expulsion immédiate de toute personne illégalement installée dans la commune», Mme Valérie Descamps formule trois propositions :
– le recrutement d’un nombre important de policiers municipaux sans hausse d’impôts;
– la révision des effectifs de la police nationale;
– la mise en place de la vidéosurveillance.

La candidate du FN ne propose pas de mesure nouvelle: le déploiement d’un dispositif de vidéo-protection est déjà à l’étude dans notre commune de Villeneuve d’Ascq.

En matière de police municipale, la mairie a réorganisé le service dont les effectifs ont été portés à 21 agents. Si la candidate du FN souhaite augmenter le nombre de policiers municipaux à fiscalité constante, elle doit dire quels services publics seront donc sacrifiés: la petite enfance ou le CCAS ?

La sécurité est avant tout la compétence de l’Etat. Entre 2002 et 2012, 9 000 fonctionnaires de police ont été supprimés. Aujourd’hui, 1 000 postes supplémentaires sont créés chaque année dans la police, la gendarmerie et la justice. Il faut accorder du temps à leur formation avant de les retrouver effectivement sur le terrain dans la proximité.

Fermeté et humanité

Face au FN, le Parti socialiste de Villeneuve d’Ascq rappelle que la politique à l’égard des Roms doit allier fermeté et humanité.

Fermeté car les campements illégaux doivent être démantelés pour des raisons élémentaires de sécurité.

Humanité car les populations Roms se trouvent dans une grande précarité : des mesures sociales doivent accompagner les familles. C’est une question de dignité dans notre République.

Faut-il encore rappeler qu’il a fallu l’arrivée de la gauche au pouvoir pour qu’une véritable action coordonnée soit mise en œuvre ?

Bouc émissaire

A moins de six mois des municipales, certains semblent avoir déjà trouvé en la personne des Roms un bouc émissaire parfait.

Il s’agit d’une vieille ficelle de la vieille extrême droite.

Dans une interview accordée à La Voix du Nord le 16 octobre dernier, la candidate du FN avait pourtant promis qu’elle n’allait pas axer sa campagne uniquement sur les Roms… nous attendons avec impatience ses propositions sur le logement, l’éducation et le cadre de vie ainsi que sur le mieux vivre ensemble dans notre commune… évidemment !